douiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Peut-être dérivé de douillet ou une hypothétique reformation, au premier groupe, du verbe ancien français douloir (« souffrir ») qui s’est maintenu sous forme dialectale et dont la forme mouillée est attestée : deuillant (« souffrant »). Le passage du sens de « avoir mal » à celui de « payer » s’explique aisément : voyez douloureuse avec le sens de « addition ».

Verbe [modifier le wikicode]

douiller \du.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Avoir mal, souffrir.
    • Je m’suis chopé un coup de soleil, je douille à fond.
  2. (Argot) Payer.
    • Madame Vitruve et sa nièce c’est moi qui douille le ménage avec des condés ingénieux. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, 1936, p. 46)
    • Il sortit une poignée de talbins pour douiller l’addition. — (Le Breton, Rififi, 1953, p. 39)
    • Ils veulent nous dépouiller
      Jusqu'à notre dernière pièce jaune
      Mec si tu veux pas douiller
      Un judoka va venir te fouiller
      — (paroles de Anarquie en Chiraquie, Swinkels, Dj Pone Réveille Le Svink’, 2005)

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]