du coq à l’âne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) L’expression daterait de Clément Marot sous la forme saillir du coq en l’asne [1]. Il est possible que le mot asne remonte au latin anas (« cane ou canard »)[1]. Dans tous les cas l’expression implique deux animaux ne pouvant s'accoupler ensemble montrant l'impossible lien entre deux sujet de conversation[1].
→ voir du, coq, à, l’ et âne

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

Invariable
du coq à l’âne
\dy kɔ.k‿a l‿ɑn\

du coq à l’âne \dy kɔ.k‿a l‿ɑn\ invariable

  1. D’un sujet à l’autre, sans transition et sans cohérence.
    • Le coq-à-l’âne ne se compose pas d’une sottise isolée, comme le quolibet, comme le calembour, mais d’une série de sottises rassemblées sans liaison : il est à ces traits d’esprit ce que la phrase est au mot. On disait originairement sauter du coq à l’âne, par allusion à certain avocat qui, ayant à parler d’un coq et d’un âne, parlait de l’âne à propos du coq, et du coq à propos de l’âne […] Référence nécessaire

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « du coq à l’âne »

Références[modifier le wikicode]

  1. a b et c Delphine Gaston-Sloan, Le pourquoi et le comment des expressions françaises, Larousse, 2016, page 25