enculer les mouches

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Formé de enculer (« sodomiser ») et de mouche. Permet probablement d’imager une grande difficulté ou déployer de grands efforts pour un but dérisoire. Décrit également une démarche consistant à s'attarder inutilement sur des points de détail, en faisant preuve d'une méticulosité excessive, au détriment de l'essentiel.

Locution verbale [modifier le wikicode]

enculer les mouches \ɑ̃.ky.le lɛ muʃ\ (se conjugue → voir la conjugaison de enculer)

  1. (Vulgaire) (Figuré) Se perdre en arguties pour des vétilles, chicaner, se montrer tatillon.
    • Il ne fait qu’enculer les mouches. On perd des heures à se mettre d’accord sur des détails, et sur le fond on n’avance pas.
    • « Cessez d’enculer les mouches ! » leur lança un jour le secrétaire général du parti. « Camarade, nous nous battons aussi pour la liberté et la dignité des mouches. » — (Vincent Engel, Le Don de Mala-Léa, Le Grand Miroir, 2006, p. 186)
    • Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement. — (Boris Vian, Cantilènes en gelée)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir pinailler

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]