enjailler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Ce verbe est né dans le nouchi (langage argotique ivoirien), dans les années 1980.
  • « S’enjailler » (s’amuser, s’éclater, passer du bon temps, prendre du plaisir) est un néologisme créé par le langage branché ivoirien. — (Sèèd Zehe, Gbagbologie : Livre I : de la vision à la présidence de la République, L’Harmattan, 2010, page 107)
L’origine étymologique exacte est douteuse, elle vient soit de l'anglais "enjoy" (venant lui-même du français "jouir"), soit d'une déformation de "jaillir" :
  • Quant au néologisme s’enjailler, il trouve son origine bien au-delà des frontières, dans l’anglais enjoy. — (Hervé Bourges, L’Afrique n’attend pas, Actes Sud, 2010, page 119)
  • En effet, l’infinitif jaillir dans ce processus a été assimilé à un verbe du premier groupe pour donner jailler ; avec le en qui s’y est soudé et jaillir qui est devenu jailler on obtient le verbe pronominal s’enjailler. — (Langues et littératures, no 10 , Université de Saint-Louis, 2006, page 56)

Verbe [modifier le wikicode]

enjailler \ɑ̃.ʒa.je\ transitif ou pronominal 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’enjailler)

  1. (Côte d’Ivoire) Séduire.
    • Il paraît que Joël X du lycée français est enjaillé de R. de Sainte Marie. Il est allé raconter à tout le monde qu’il a couché avec elle. — (Philippe Duval, Côte d’Ivoire : Chroniques de guerre 2002-2011, L’Harmattan, 2012, page 57)
  2. (Côte d’Ivoire) (Pronominal) Faire la fête ; s’amuser ; passer du bon temps.
    • Elle préfère s’enjailler avec les gomis (femmes). — (Philippe Duval, Fantômes d’ivoire, 2003)
    • Peu impressionnés par les reliefs congolocartonpâte de ce faux décor d’une version sindbadienne du roi Lion, les bandes de copains et de copines drinkent et s’enjaillent dans un joli vacarme. — (Petit Futé Oman 2013-2014)
    • L’excès de curiosité était tel qu’on s’enjaillait
      En suivant les ainés qui étaient pour nous des modèles.
      — (Neg Marron, « Le Bilan », sur l’album Le bilan, 2000)
    • On tombe en revanche sur une troupe de Berlinois venus s’enjailler. — (journal 20 minutes, édition Grand Paris, 29 septembre 2017, page 34)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Sabine Kube, Gelebte Frankophonie in der Côte d’Ivoire: die Dimensionen des Sprachphänomens Nouchi und die ivoirische Sprachsituation aus der Sicht abidjaner Schüler, LIT Verlag Münster, 2005