exécration

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : execration

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au latin exsecratio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
exécration exécrations
\ɛɡ.ze.kʁa.sjɔ̃\

exécration \ɛɡ.ze.kʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Sentiment d’horreur extrême qu’on a pour quelqu’un ou pour quelque chose.
    • Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères ! qu'ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l'industrie paisible ! — (Voltaire, Traité sur la tolérance, 1763)
    • La plus terrible de toutes les peines pour l'homme social, c'est l'opprobre, c'est l'accablant témoignage de l'exécration publique. — (Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
    • Comment ! s’écria le templier, rendre nos prisonniers, et devenir à la fois un objet de ridicule et d’exécration ? — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Par extension) La personne ou la chose qui est en exécration, qui est digne d’exécration.
    • Cet homme est l’exécration du genre humain.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « exécration »

Références[modifier le wikicode]