exemption

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin exemptio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
exemption exemptions
\ɛɡ.zɑ̃p.sjɔ̃\

exemption \ɛɡ.zɑ̃p.sjɔ̃\ féminin

  1. Droit, grâce, privilège qui exempte.
    • Exemption d’impôts, de service.
    • L’exemption de toutes charges publiques.
    • Autrefois on accordait, en certains cas, des lettres d’exemption.
  2. (Simplement) Dispense.
    • Il obtint une exemption du service militaire.
  3. (Figuré) État où l’on n’est pas sujet ou soumis à quelque chose, où l’on est délivré de quelque chose.
    • Et c’est aussi un vide de parole qui constitue l’écriture ; c’est de ce vide que partent les traits dont le Zen, dans l’exemption de tout sens, écrit les jardins, les gestes, les maisons, les bouquets, les visages, la violence. (Roland Barthes, L’empire des signes, Éditions du Seuil, 2005, page 14)
  4. (Désuet) Billet de satisfaction qui était donné à un élève et qui pouvait lui servir de dispense en cas de punition.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin exemptio.

Nom commun[modifier]

exemption (pluriel : exemptions)

  1. Exemption.

Synonymes[modifier]