fenil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Du latin fenile (« fenil »), foenile, de fenum (« foin »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fenil fenils
\fə.nil\
Un fenil.

fenil \fə.nil\ masculin

  1. (Agriculture) Lieu où on serre les foins.
    • Il entrait dans la grange et ouvrait la lucarne du fenil, sur l’écurie, pour donner le fourrage aux bêtes. — (Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz, 1864)
    • La main de l’enfant, traînante, perçoit dans l’herbe l’humidité du soir. C’est l’heure des lampes. Un clapotis d’eau courante mêle les feuilles, la porte du fenil se met à battre le mur comme en hiver par la bourrasque. — (Colette, La Maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 22)
    • Il résistait, se dérobait, hennissait, et à la fin il n’eut plus d’autre moyen que de l’amener jusqu’à la cour, puis de pousser le lourd chariot à force d’homme assez près du fenil pour transborder le fourrage. — (Howard Phillips Lovecraft, La Couleur tombée du ciel, 1927 ; traduit de l’anglais américain par François Bon, 2015, pages 36-37)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]