fourmiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir fourmi

Verbe [modifier le wikicode]

fourmiller intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Remuer, s’agiter en grand nombre, à la façon des fourmis.
    • Les uns plantent des échelles, d’autres fourmillent comme des abeilles et tâchent de grimper sur les épaules les uns des autres. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Par extension) Être réunis en grand nombre.
    • Au moment où il se disposaient à revenir chargés d'or et de perles, ils s'aperçurent que leurs navires faisaient eau, percés à jour par le broma ou ver marin qui fourmille dans les régions de la zone torride. — (Washington Irving, Voyages et découvertes des compagnons de Colomb, Paris : librairie Hachette & Cie, 3e éd., 1893, page 48)
  3. (Par extension) Être affecté d’un picotement comme si l’on sentait courir des fourmis sous la peau.
    • Toute la main me fourmille.
  4. (Figuré) Abonder en.
    • Les journaux fourmillent d’articles traitant de situations difficiles – la pauvreté galopante, la propagation de maladies mortelles, la pollution de l’environnement, les menaces pesant sur la vie privée, le spectre du terrorisme – qui exigent des solutions. — (Howard Gardner, Les 5 formes d'intelligence pour affronter l'avenir, Odile Jacob, Paris, 2009, page 73)
    • Cette traduction fourmille de contresens.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]