agiter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin agitare (« pousser, remuer »).

Verbe [modifier]

agiter \a.ʒi.te\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’agiter)

  1. Secouer vivement en tout sens.
    • On laisse digérer pendant une heure puis on chauffe à 40°C en agitant de temps en temps. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Un peu de houle agitait le Firecrest sur son ancre, et mes visiteurs furent heureux de regagner la terre ferme. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Aussitôt l’abatage des animaux, le sang est fortement agité, pour en séparer la fibrine, et empêcher la formation du caillot sanguin. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.205)
  2. (Figuré) Causer un trouble ou une vive émotion.
    • 27 octobre 1851 : le juge de paix de La Chapelle d’Angillon signale que la commune d’Ivoy-le-Pré est agitée par des « meneurs » d’Henrichemont. — (Claude Ferrieux, Les derniers tisserands, 2007,)
    • Le désir et la crainte sont les passions qui nous agitent le plus.
  3. (Figuré) Montrer ostensiblement ; exhiber.
    • La baguette magique agitée opportunément pour chercher à se faire élire ne suffit plus, ne convainc plus. — (André Guillemaut, Elections présidentielles 2012, Éditions Publibook, 2011, p. 14)
  4. (Vieilli) Discuter des différentes options permettant de résoudre une question.
    • 1. beaucoup de grammairiens ont agité la question de savoir si, dans la déclinaison des mots, il faut suivre la dissimilitude ou la similitude, c'est-à-dire, en d'autres termes, l'anomalie ou l'analogie. — (Varron, De la langue latine, livre 10, traduction dans Œuvres complètes de Macrobe, Varron, Pomponius Mela, sous la direction de M. Nisard, Paris, Dubrochet, Le Chevalier & Compagnie, 1850, p.572)
    • Ils agitaient seulement si les Romains seraient réduits en esclavage ou exterminés. — (Jules Michelet, Histoire de France, tome I, A. Lacroix et Cie, Paris, 1880, p. 25)
  5. (Pronominal) Remuer vivement en tout sens.
    • […]; les deux danseurs à tour de rôle s'agitaient en frappant sur un tambourin de peaux de phoque. Ce n'était pas beaucoup plus étrange que le charleston ou le black-bottom ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Au moment de repartir, notre attention est attirée par une nuée de corbeaux s'agitant au-dessus d'un groupe d’êtres humains. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 54)
  6. (Pronominal) (Figuré) Se démener à l’excès, faire trop de démarches, en parlant d'une personne.
    • Ce candidat s’agite beaucoup.

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]