gastrique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du grec ancien γαστήρ, γαστρός, gastêr, gastros (« ventre ») et -ique.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
gastrique gastriques
\ɡas.tʁik\

gastrique \ɡas.tʁik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) (Anatomie) Stomacal.
    • Artères gastriques.
    • Nerfs gastriques.
    • Embarras gastrique.
    • La présure ou chymosine ou encore lab-ferment est une enzyme sécrétée par les glandes gastriques des Mammifères jeunes. Extraite de la caillette de veau, la présure, en présence d’ions calcium coagule la caséine. — (Claude Audigié et François Zonszain, Biochimie structurale, 1991, p. 121)
    • L’extrait stomacal est capable d’hydrolyser la lactoglobuline dénaturée, mais non la forme native. La pepstatin-A, inhibiteur spécifique de la pepsine, inhibe, complètement, les effets du suc gastrique. — (Pierre Jouan , Lactoprotéines et lactopeptides : propriétés biologiques, page 33, 2002)

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
gastrique gastriques
\ɡas.tʁik\

gastrique \ɡas.tʁik\ féminin

  1. (Cuisine) Réduction de sucre et de vinaigre, pouvant par exemple servir de base à une sauce aigre-douce.
    • En fait, pour lui donner une meilleure assise, il faudrait faire au départ une « gastrique », c’est-à-dire, amener d’abord la gelée de groseilles mouillée de vinaigre jusqu’au caramel, ce qui atténuera la douceur du sucre. — (Troisgros, dans Suzanne Robaglia, Margaridou : Journal et recettes d’une cuisinière au pays d’Auvergne, page 60, 1938, Éditions Créer, 12e édition, 2002)
    • Faire chauffer le miel dans le poêlon ; réaliser une gastrique en déglaçant avec 2 ou 3 cuillères à soupe du vinaigre des bocaux de prunes et de cerises. — (Benoît Violier, La cuisine du gibier à poil d’Europe, page 144, 2008, Le gerfaut)
  2. Gastrite.
    • Une hémorragie gastrique diffuse évoque une gastrique hémorragique. — (François Bertrand, Pierre Pras, Pierre-Marie Tardieux, Urgences du sujet âgé, page 151, 2006, Elsevier Masson)

Références[modifier]