grincement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de grincer et -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grincement grincements
\ɡʁɛ̃s.mɑ̃\
Le grincement produit par l'ouverture et fermeture du portail du cimetière du Mas Rillier en 2016.
Cemetery of Mas Rillier 2016 (6).JPG

grincement \ɡʁɛ̃s.mɑ̃\ masculin

  1. Bruit désagréable produit par certains frottements.
    • Des clappements, des crissements et d’étranges grincements rythmiques s’éveillaient, aussitôt que l’intrépide pédaleur avait fait quelques tours de roue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 45 de l’éd. de 1921)
    • J’éduquais mon oreille à traduire des multitudes de sons infimes, petits trots de souris et grincements de bois, […]. — (Claude Collignon, L'œil de la chouette, Éditions du Seuil, 1988, p. 41)
  2. (En particulier) Action de grincer les dents.
    • Pour les Grecs, le cheval furieux est terrible à regarder et terrible à entendre, car le grincement des dents, le bruit du mors, rappellent le grondement des Érinyes. — (Bernard Terramorsi, Le fantastique dans les nouvelles de Julio Cortazar: Rites, jeux et passages, page 38, Éditions L'Harmattan, 1994)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]