guerre de clocher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
guerre de clocher guerres de clocher
\gɛʁ də klɔ.ʃe\

guerre de clocher \ɡɛʁ də klɔ.ʃe\ féminin

  1. (Histoire) Guerre civile pour des causes religieuses.
    • Des chefs qui n étaient point à la bataille de Chollet, et qui se trouvèrent isolés sur la rive gauche, les uns déposèrent les armes, en attendant l'occasion de les reprendre, les autres continuèrent la guerre de clocher contre les détachements républicains. — (Pitre-Chevalier , Histoire des guerres de la Vendée, p.457, Didier, 1851)
    • Ce spectacle se reproduisit dans toutes les paroisses; c'était littéralement la guerre de clocher. La révolution destinée, pour ainsi dire, à mettre dans tout son jour l'exaltation française , trouve aussi dans cette Bretagne royaliste et catholique des partisans sincères de la liberté; et aussi disons le, des patriotes énergumènes, de fanatiques républicains. — (Épisodes célèbres de la Révolution dans les provinces, t.1, page 126, 1846)
    • Cette interposition, le rôle de médiateurs que les marabouts prennent généralement, l'ascendant que des hommes soi-disant investis d'une mission divine doivent exercer sur des populations dévotes, sont autant de circonstances qui ont contribué à rendre moins désastreuse pour l'Algérie la guerre de clocher. — (Antoine-Ernest-Hippolyte Carette, Exploration scientifique de l'Algérie pendant les anées 1840, 1841, 1842, vol.2, p.15, Imprimerie royale - Paris, 1844)
  2. (Figuré) (Souvent ironique) Ensemble de petites jalousies mesquines, de luttes imbéciles, pour des motifs futiles, entre des habitants de villes ou de villages plus ou moins distants, ou entre deux personnes ou deux groupes de personnes appartenant à même ensemble.
    • Ce gai propos de la Mère folle montre que la petite guerre de clocher entre Dijon et Beaune existait avant le XVIe siècle […]. — (M. Mignard, Vocabulaire raisonné et comparé du dialecte et du patois de la province de Bourgogne, dans le Mémoires de lʹAcadémie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, vol.15, note de bas de page 44, 1868)
    • Nous reprendrons cette petite guerre de clocher dans notre analyse, mais dès à présent nous ne pouvons nous empêcher de remarquer l'art avec lequel l'auteur de l'introduction rapproche la distribution du patois et de ses dialectes, de la configuration topographique et des divisions politiques du Forez : […]. — (Revue du Lyonnais,vol.28 à 29, page 369, 1864)

Synonymes[modifier le wikicode]

Au figuré

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]