icelui

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de la locution du moyen français y celui en juxtaposant l’adverbe y « ici » (dérivé du latin hic, qui a aussi donné le mot ici et la particule -ci en français moderne) avant l’adjectif celui.

Adjectif démonstratif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin icelui
\i.sə.lɥi\

iceux
\i.sø\
Féminin icelle
\i.sɛl\
icelles
\i.sɛl\

icelui \i.sə.lɥi\

  1. (Désuet) Ce, cet.
    • Et au parmy d’icelles champaignes, est scituée et assise ladicte ville de Hochelaga… — (Jacques Cartier)
    • Quiconque, après le trespas d’un deffunt ou deffuncte, comme son héritier ou aultrement, prend et applique à soy les biens et héritages d’iceulx deffunct ou deffuncte, il est coupable et poursuivible de payer et acquitter les dettes desdits deffunct et deffuncte. — (Société des antiquaires de Picardie, Mémoires de la Société des antiquaires de Picardie : Documents inédits concernant la province, Coutumes locale du bailliage d’Amiens publiées en 1507, 1845)
    • Et est icelle dame âgée de quinze ou seize ans, ou environ, grande, bien faite et formée de tous membres; plus belle d’elle on ne sçauroit souhaiter. — (Georges Chastellain, ‎Jean Alexandre C. Buchon, Chronique de J. de Lalain, 1825)
    • Mais concluant je dis et maintiens, qu'il n'y a tel torchecul que d'un oison bien duveté, pourvu qu'on lui tienne la tête entre les jambes. Et m'en croyez sur mon honneur. Car vous sentez au trou du cul une volupté mirifique, tant par la douceur d'icelui duvet, que par la chaleur tempérée de l'oison, laquelle facilement est communiquée au boyau culier et autres intestins, jusqu'à venir à la région du cœur et du cerveau. — (François Rabelais, Gargantua, 1534)

Pronom démonstratif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin icelui
\i.sə.lɥi\

iceux
\i.sø\
Féminin icelle
\i.sɛl\
icelles
\i.sɛl\

icelui \i.sə.lɥi\

  1. (Désuet) Celui-ci, celui-là, la personne ou la chose dont on vient de parler. S’emploie dans le style de procédure ou plaisanterie.
    • J’ai le billet, et, en vertu d’icelui, une bonne sentence par corps.. — (Jean-François Regnard)
    • Nous, Guillaume de Nogaret, chevalier, secrétaire général du royaume et gardien des Sceaux de France par la grâce de notre bien-aimé Sire, le roi Philippe quatrième, avons, sur l’ordre d’icelui, ce jour, vingt-cinquième d’avril mille trois cent quatorze, […] — (Maurice Druon, Les Rois maudits, tome 1, « Le Roi de fer »)
    • Dans la maison d’icelui.
    • Comment Candide fut élevé dans un beau château et comment il fut chassé d’icelui. — (Voltaire, Candide, chapitre 1)
    • Ça prouvait simplement qu’il y avait une justice. En bon serviteur d’icelle, il n’aurait pas dû des plaindre. — (Léo Malet, Les rats de Montsouris, Robert Laffont, Paris, 1955)

Synonymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Les anciens mots icelui et icelle, d’usage savant dans le jargon juridique, ont été remplacés le plus souvent par celui-ci et celle-ci.
Au XIXe siècle, ce mot ne s’employait déjà plus qu’en terme procédural ou par plaisanterie.

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom [modifier le wikicode]

icelui \Prononciation ?\ masculin (équivalent féminin : icele)

  1. Celui-ci, celui-là.
    • Et nous arons iceus de la vostre contree — (Aiol, vers 1200)
    • La denigration d’icele — (H. de Mondeville, Chirurgie, page 57, 3e colonne)
    • La 1. est dez causes d’icelui — (idem)

Adjectif [modifier le wikicode]

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet iceus icele icelui
Régime icelui
Pluriel Sujet icelui iceles
Régime iceus

icelui \Prononciation ?\

  1. Ce.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]