infrastructure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1875)[1] De structure avec le préfixe infra-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
infrastructure infrastructures
\ɛ̃.fʁas.tʁyk.tyʁ\

infrastructure \ɛ̃.fʁas.tʁyk.tyʁ\ féminin

  1. Ensemble des éléments constituant la base nécessaire à l’édification et au fonctionnement d’un système, abstrait ou concret.
    • Toute l’infrastructure qui colporte vos messages consomme de l’énergie, elle-même produite par des centrales utilisant des ressources naturelles, rejetant des déchets et émettant des gaz à effet de serre. — (Fabien Trécourt, Cliquer, c’est polluer, Version Femina n° 864, octobre 2018, page 42)
  2. (Construction) Partie inférieure d’une construction.
  3. (Chemin de fer) Terrassements ou travaux d’art d’une voie ferrée.
    • Concernant les problèmes de la ville, les hygiénistes prônaient des actions ponctuelles tendant à améliorer les conditions de logements, l'état des infrastructures, l'organisation de la voirie, etc. — (Flor Egas, La Ville nouvelle, une utopie de l’État interventionniste, dans Démographie et aménagement du territoire: actes du Xe Colloque national de démographie - Bordeaux, mai 1996, sous la direction de Janine d' Armagnac, Chantal Blayo & Alain Parant, Conférence Universitaire de Démographie et d’Étude des Populations, 1996, p.221)
  4. (Par ellipse) Infrastructure informatique.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1887) Du français xxx (« infrastructure »)[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
infrastructure
\ˈɪn.fɹə.ˌstɹʌk.tʃə(ɹ)\
infrastructures
\ˈɪn.fɹə.ˌstɹʌk.tʃə(ɹ)z\

infrastructure \ˈɪn.fɹə.ˌstɹʌk.tʃə(ɹ)\

  1. Infrastructure.

Références[modifier le wikicode]

  1. Douglas HarperOnline Etymology Dictionary, 2001-2018 → consulter cet ouvrage