interviewer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom) Emprunté à l’anglais interviewer.
(Verbe) (1883)[1] Emprunté à l’anglais interview (« réaliser une entrevue »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
interviewer interviewers
\ɛ̃.tɛʁ.vju.vœʁ\

interviewer \ɛ̃.tɛʁ.vju.vœʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante orthographique de intervieweur. (orthographe rectifiée de 1990).
    • Soulignons, en conclusion, les conséquences massives de l’induction des attitudes de l’interviewé et donc des obstacles involontairement placés par l’interviewer sur la voie de l’expression et de la compréhension du client. — (Roger Mucchielli, L’entretien de face à face dans la relation d’aide, 1966)
    • Il accueillait volontiers les interviewers, répondait à leurs questions sur tous les sujets autres que l’aéronautique, prodiguait les opinions, les critiques, les détails biographiques, distribuait les portraits et documents iconographiques concernant son individu, et usait de tous les moyens pour projeter sa personnalité sur l’horizon terrestre. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 34 de l’édition de 1921)

Verbe [modifier le wikicode]

interviewer \ɛ̃.tɛʁ.vju.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Interroger sous la forme de l’interview.
    • — Tiens, voici l'académisard.
      Henri réprima un mouvement de surprise. Il le connaissait bien celui-là pour l’avoir jadis interviewé sur les conséquences de la guerre.
      — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 80)
    • Un correspondant du Daily Herald voulut interviewer Guimauve sur son système de socialisation des femmes, mais Guimauve se refusa à tout entretien. Il avait avalé sa langue. — (Ça ira : revue mensuelle d'art et de critique, avril 1920, rééd. Anvers : J. Antoine, 1973, page 169)
    • Jérôme Fandor se répétait machinalement les derniers mots des recommandations de son patron : interviewer le baron de Naarboveck, lier connaissance avec une jeune personne du nom de Bobinette, savoir quels étaient les hôtes de l’hôtel. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 951)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

  • interviouver alt = attention Il s’agit d’un terme utilisé qui n’est pas d’un usage standard.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Verbe

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de interview avec le suffixe -er.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
interviewer
\ˈɪn.tɚ.ˌvju.ɚ\
ou \ˈɪn.tə.ˌvjuː.ə\
interviewers
\ˈɪn.tɚ.ˌvju.ɚz\
ou \ˈɪn.tə.ˌvjuː.əz\

interviewer \ˈɪn.tɚ.ˌvju.ɚ\ (États-Unis), \ˈɪn.tə.ˌvjuː.ə\ (Royaume-Uni)

  1. Intervieweur.

Antonymes[modifier le wikicode]