janua

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Janus (« dieu des portes, du passage »). Le Dictionnaire étymologique latin explique :
Un passage ouvert s'appelait janus : et forum porticibus tabernisque claudendum et ianos tris faciendos. — (Live, 41, 27). Ce mot est apparenté à dies : c’est ainsi qu’en français on emploie « jour » au sens d’« ouverture ». De là janua, féminin de januus, une sorte d’adjectif, formé comme annuus de annus, patruus de pater. Janitor est formé de janua comme portitor de porta.
Non pas apparenté à dies mais - écrit ianua [2] - au radical *i de eo, ire, ii, itum [3], dont il est en quelque sorte le participe moyen ; apparenté au sanscrit yāna (synonyme du latin itio).

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif januă januae
Vocatif januă januae
Accusatif januăm januās
Génitif januae januārŭm
Datif januae januīs
Ablatif januā januīs
Tür, Villa Boscoreale.jpg

jānua \ˈjaː.nu.a\ féminin

  1. Porte.
    • januam pultare.
      frapper à la porte.
  2. Entrée, ouverture donnant accès à un lieu.
    • hic locus est gemini janua vasta maris. Ovide
      c'est là que se trouve le vaste passage entre les deux mers (le Bosphore).
  3. Accès, passage.
    • illa actio mihi aures hominum, illa januam famae patefecit, Pline
      ce plaidoyer m'ouvrit à la fois les oreilles des hommes et la voie de la renommée.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

  • Jana (surnom de Diane, déesse des passages)

Références[modifier le wikicode]