joual

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

À Paris et dans certaines régions de France, le mot cheval était prononcé \ʒval\ (« jval ») aux XVIIe et XVIIIe siècles, soit à l’époque de la colonisation de la Nouvelle-France[1] (devenue le Québec). C’est ainsi que cette prononciation est arrivée en Amérique, pour se transformer phonétiquement en « joual » dans certains milieux. La prononciation « joual » pour « cheval » est cependant inexistante aujourd’hui et n’a jamais été la plus courante au Québec.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
joual jouals
\ʒwal\

joual \ʒwal\ masculin

  1. (Québec) Sociolecte de langue française issu de la culture populaire de la région de Montréal dans les années 1960.
    • […] son mari, qui était Canadien français, disait-on, parlait le français avec un fort accent anglais, et les Canadiens français présents parlaient, entre eux, le plus embarrassant des jouals. (Roland Lorrain, La Mort de mon joual : histoire incroyable d’un canadien français décidé à parler bien, Éditions de jour, 1966, page 28)

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin joual
\ʒwal\
jouals
\ʒwal\
Féminin jouale
\ʒwal\
jouales
\ʒwal\

joual

  1. Relatif au joual.
    • Cocasseries, sermons jouals, défense des paillardes et des vadrouillards, apologie des ivrognes voilà le fond de scène de ses romans […] (Université Laval, La Revue de l’Université Laval, volume 15, Université Laval, 1961, page 542)
    • […] on a voulu récupérer […] la langue du Québec — qu’on appelle la langue jouale — […] (Paul Dirkx, in Le corps en amont : Le corps de l’écrivain I - The body upstream. The writer's body I, citant des propos tenus en juin 1967, L’Harmattan, 2012)
    • […] mais après les premières œuvres jouales, le monde québecois a changé […] (Québec Presque Libre, œuvre collective, Québec Presque Libre, 1976, page 59)
    • Ce parler et cette pensée jouals sont typiquement canadiens-français […] (Gérald Godin, Écrits et parlés, tome I, volume 1, « Culture », L’Hexagone, 1993, page 16)
    • […] des poèmes structurés en rythmes et mots jouals. (Jacques Godbout, Le réformiste : textes tranquilles, Boréal, 1994, page 116)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Jean-Denis Gendron, D'où vient l'accent des Québécois? Et celui des Parisiens?, Presses de l'Université Laval, Québec, 2007.

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français joual.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
joual
\ʒuː.ˈæl\
jouals
\ʒuː.ˈælz\

joual \ʒuː.ˈæl\

  1. Joual.

Voir aussi[modifier]

  • joual sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Espagnol[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français joual.

Nom commun[modifier]

joual \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Joual.

Voir aussi[modifier]

  • joual sur Wikipédia (en espagnol) Wikipedia-logo-v2.svg