jubilaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1566), signifiant « qui a cinquante ans de fonction ou d’exercice ».

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
jubilaire jubilaires
\ʒy.bi.lɛʁ\

jubilaire \ʒy.bi.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient au jubilé.
    • Année jubilaire. — Chanoine jubilaire.
  2. (Figuré) Relatif à un cinquantième anniversaire.
    • A titre de volume jubilaire, le présent fascicule que nous introduisons retrace l'historique du développement agricole en Afrique belge sous tous ses aspects : recherche, agronomie, zootechnie, eaux et forêts, chasse et pêche, colonisation. — (Volume jubilaire du Bulletin agricole du Congo belge et du Ruanda-Urundi, 1910-1960, Ministère des affaires africaines de Belgique : Direction de l'agriculture, des forêts et de l'élevage, 1960, p. 12)
    • Le comité jeta en quelques traits un projet pour les fêtes jubilaires qui fut accepté par le Conseil académique dans sa séance du 23 mars 1938 et fut transmis au comité jubilaire pour une décision affirmative. — (Fêtes jubilaires, mai 1939, du cinquantenaire de la fondation de l'Université, 1888-1938, Pridvorna pechatnitsa, 1940, p. 7)
  3. (Belgique), (Québec), (Suisse) Dont on fête un jubilé, un anniversaire.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
jubilaire jubilaires
\ʒy.bi.lɛʁ\

jubilaire \ʒy.bi.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Belgique), (Québec), (Suisse), (Rhône-Alpes), (Franche-Comté) Personne dont on fête un jubilé, un anniversaire.
    • Beaucoup de parents et d'amis des heureux jubilaires avaient répondu à leur aimable invitation et participèrent, durant plus de deux heures, au bonheur et à la joie de Claudette et de Jean. — (Revue de la Société haïtienne d'histoire et de géographie, 1984, n° 142 à 149, p. 141)
    • Le jubilaire jubilait. Ses soixante-treize ans rajeunissaient d'autant plus... qu'il tenait lui aussi en réserve pour ce jour-là une surprise, et une surprise de taille. — (Paul Colacray, Médias pour Dieu avec Jacques Alberione, Paris : Médiaspaul & Montréal : Editions paulines, 1984, p. 74)

Références[modifier le wikicode]