kraou

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mentionné dans le Catholicon (crou).
Identique au cornique krow « abri, hutte, porcherie », au gallois crau « porcherie, taudis ; chas » et à l’irlandais cró « chèvrerie, porcherie, taudis ; chas ».[1]
Issu du celtique *krewos ou *kruwos, tirés d’un *kreu(H)-o- ou *kruH-o-, dérivés de l’indo-européen *kreuH-, duquel procèdent le lituanien kráuti « entasser, engranger » et le serbo-croate krȉti « cacher »[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

kraou masculin \ˈkrɔw\ (pluriel : krevier \ˈkre.(w)jɛr\)

  1. Étable (à bœufs, à vaches, à porcs, etc.).
    • N'en devoa ket Fañch laket c’hoazh e vuoc’h ’barzh ar c’hraou pa dremenas ur marc’hadour all, hag a deuas ivez da sellet eus ar vuoc’h. — (Fañch an Uhel, Kontadennoù ar Bobl /5, Éditions Al Liamm, 1994, p. 173)
      François n’avait pas encore mis sa vache dans l’étable quand passa un autre marchand qui vint aussi inspecter la vache.
  2. (Par restriction de sens) Écurie.
    • Freuzet o doa ar warded o ged, e traoñ an tour, ha kaset o doa o loened d’ar c’hraou. — (Youenn Drezen, Itron Varia Garmez, Éditions Al Liamm, 1977, p. 183)
      En bas de la tour, les gardes avaient terminé leur faction et conduit leur monture à l’écurie.
  3. (Par extension) Crèche de Noël, mise en scène de la Nativité dans l’étable de Bethléem.
    • E miz Genver hor boa gweladennet kraou penniliz Santez-Anna. — (site ecolesteanne-sainteannedauray.eklablog.com/kraou-nedeleg-a128616428, 25 février 2017)

Dérivés[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Douarnenez, Le Chasse-Marée, 2003, p. 438.
  2. Nicholas Zair, The Reflexes of Proto-Indo-European Laryngeals in Celtic, Leyde, Brill, 2012, p. 170–71.