logica

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : lógica, lògica

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin logica dérivé du grec ancien λογική loɡikós (« rationnel, raisonnable, logique »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
logica
\lo.dʒi.ca\
logiche
\lo.dʒi.ce\

logica \lo.dʒi.ca\ féminin

  1. Logique.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin logico
\lo.dʒi.co\
logici
\lo.dʒi.tʃi\
Féminin logica
\lo.dʒi.ca\
logiche
\lo.dʒi.ce\

logica \Prononciation ?\ féminin (équivalent masculin : logico)

  1. Logicienne.

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin logico
\lo.dʒi.co\
logici
\lo.dʒi.tʃi\
Féminin logica
\lo.dʒi.ca\
logiche
\lo.dʒi.ce\

logica \lo.dʒi.ca\

  1. Féminin singulier de logico.

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • logica sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg
  • logica sur Wikiversité (en italien) Article sur Wikiversité
  • logica dans le recueil de citations Wikiquote (en italien) Wikiquote-logo.svg

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

logica \ˈloxika\ féminin

  1. Logique.
    • daar is geen logica in wat je zegt
      ce que tu dis là n'est pas logique
    • (Informatique) onder bekabelde logica
      en logique câblée

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « logica »

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]