métope

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin metopa, du grec μετόπη, métopê, composé de μετά, metá (« entre ») et de ὀπή, opê (« trou »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
métope métopes
\me.tɔp\

métope \me.tɔp\ féminin

  1. (Architecture) Intervalle rectangulaire qui est entre les triglyphes de la frise dorique et dans lequel on met ordinairement des ornements.
    • Les métopes du Parthénon.
    • M. Fauvel a moulé deux cariatides du Pandroséum et quelques bas-reliefs du temple de Minerve ; une métope du même temple est entre les mains de M. de Choiseul. — (Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1827)
    • Par l’harmonie et la fermeté de leur conception comme par l’impeccable exécution de chaque vers, ses poèmes ne sont comparables qu’à ces frises qui se déroulaient majestueusement aux métopes des temples attiques, mais dont chaque détail était aussi finement sculpté que les ornements d’un vase ou les bas-reliefs d’un autel. — (André de Guerne, Les Siècles morts, 1897)
    • L’identification des traits de Jupiter Amon sur la métope de la frise dorique, qui surmonte la porte d’entrée, nous a conduit à reconsidérer l’iconographie de l’ensemble des bas-reliefs qui la composent. — (Bruno Tollon, Le château de Bournazel, l’Antiquité retrouvée, Revue Anabases n°17, 2013.)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • métope sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]