maître d’école

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis maître d'école)
Voir aussi : maitre d’école

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
maître d’école maîtres d’école
\mɛtʁ d‿e.kɔl\

maître d’école \mɛtʁ d‿e.kɔl\ masculin (pour une femme, on dit : maîtresse d’école) (orthographe traditionnelle)

  1. (Familier) Celui qui dispense les cours et les leçons à l’école primaire.
    • Les maîtres d’école prétendent que ce qu’on écrit se fourre plus avant dans la cervelle que ce qu’on apprend par cœur, et que c’est pour ça qu’ils font faire des devoirs aux enfants, au lieu de se contenter de leur faire réciter des leçons. — (Émile Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, page 137)
    • Je vous ai cherché un maître d’école, pas moyen d’en engarrier sur vos données incertaines. — (Les Ursulines des Trois-Rivières depuis leur établissement jusqu’à nos jours, volume 3, 1898, page 106)
    • […] et le lendemain il faisait signer à son Conseil municipal d’abord, à ses administrés ensuite, une pétition contre cet imbécile de maître d’école qu’il fallait absolument et au plus vite faire f… le camp du pays. — (Louis Pergaud, « La Vengeance du père Jourgeot », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Mêmes les gamines grandelettes peuvent prier en se rendant à l’école et au retour : ça leur fera oublier les prônes du maître d’école, ce suppôt de Satan-là. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • « Et vous, votre père, que fait-il ?
      – Il est professeur.
      – Professeur de quoi ?
      – De tout. Il est à l’école du chemin des Chartreux.
      – Une école communale ?
      – Bien sûr. C’est la plus grande de tout Marseille ! » […]
      «  Alors, je vous apprendrai qu’il n’est pas professeur. Il est maître d’école. C’est très bien, mais c’est moins qu’un professeur. »
      — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, pages 98-99)
    • Le maître d’école et ses potaches,
      Le maire, le bedeau, le bougnat
      Négligeaient carrément leur tâche
      Pour voir ça
      — (Georges Brassens, Brave Margot)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]