malcommode

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Dérivé de commode, avec le préfixe mal-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
malcommode malcommodes
\mal.kɔ.mɔd\

malcommode \mal.kɔ.mɔd\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas commode, qui est peu pratique.
    • Un vêtement malcommode pour la vie à la campagne.
    • Le seul centre d’animation devient alors le bibliobus. Oh ! il n’y a pas foule, ce n’est pas le marché. Mais quand même, des silhouettes familières convergent vers le petit escalier malcommode qui permet d’accéder au camion. — (Philippe Delerm, La Première Gorgée de Bière et autres plaisirs minuscules, Gallimard, 1997, page 76)
    • En raison de l’architecture malcommode de cette prison bardée de grilles, tous les mouvements de détenus doivent transiter, sans se croiser, avant d’aller qui à la cour de promenade, qui au parloir, à l’atelier ou à l’infirmerie par la grande cage d’escalier centrale. — (Jean-Baptiste Jacquin, A Bois-d’Arcy, des cellules de 9 m² pour trois détenus sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 7 novembre 2017, consulté le 7 novembre 2017)
  2. (En parlant d’une personne) (Rare) ou (Québec) Qui est difficile à vivre, à supporter.
    • Caractère malcommode.
    • Le scénario à l'emporte-pièce raconte, d'une part, le combat de Zinos pour transformer son boui-boui, jusque-là fréquenté par une poignée d'ouvriers malcommodes, en établissement plus raffiné grâce à un chef caractériel hostile aux fish and chips et autres schnitzels. — (Irrésistible Akin!, Le Devoir.com, 31 juillet 2010)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]