mariculture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (1867) Du latin mare (« mer ») et culture.
(Nom 2) (Date à préciser) De marijuana et culture.

Nom commun[modifier]

Mariculture : Cages piscicoles de pleine mer aux îles Féroé.

mariculture \ma.ʁi.kyl.tyʁ\ féminin

  1. Élevage d’animaux marins (fermes ou ranchs marins) ou la culture d’algues (fermes d’algues) directement dans le milieu naturel marin ou bien à partir d’eau de mer brute prélevée à proximité du site d’exploitation (mariculture en bassin).
    • Depuis qu’une science nouvelle, la mariculture, a résolu bien des problèmes, on doit regretter que la pêche du corail n’ait pas profité des avantages de la cloche à plongeur, car au lieu de détruire les bancs coraillifères, […] on se bornerait à la cueillette des plus belles branches du précieux zoophyte. (L’Exposition universelle de 1867 illustrée, volume 1, page 185, Fr. Ducuing, 1867, E. Dentu.)
    • Le progrès de la mariculture repose donc autant sur la dynamique des populations (déterminisme du recrutement par exemple) et l’écologie marine (modèles de production conchylicole, habitats) que sur la zootechnie (écloseries, reproduction, nutrition ; pathologie, génétique, etc.). (Quatrième colloque pluridisciplinaire franco-japonais, Océanographie, page 5, Hubert J. Ceccaldi, Gisèle Champalbert, Nichi-Futsu Kaiyō Gakkai, 1987, CNRS)
    • L’aquaculture en eau marine, ou mariculture, est une activité relativement récente au Québec. (Gouvernement du Québec, Agriculture, Pêcheries et Alimentation, Mariculture, 7 septembre 2011)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus mariculture figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : algue.

Traductions[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Nom commun[modifier]

mariculture \ma.ʁi.kyl.tyʁ\ féminin

  1. (Canada) Cannabiculture.
    • Outre de l’équipement destiné à la mariculture, le logement abritait une table à poker. (« Plantation de marijuana découverte dans un logement », CyberPresse.ca, 4 janvier 2010)
    • Le Centre-du-Québec est l’une des régions les plus touchées par la problématique de la mariculture. (« Marijuana – Début d’une étude sur le fléau de la mariculture dans la région », Radio-Canada, 16 février 2006)
    • Au cours des dernières semaines, nos médias écrits et électroniques ont eu abondamment recours aux termes «mariculture» pour désigner les cultures illégales de marijuana et «mariculteurs» pour désigner ceux qui cultivent le cannabis. (Pierre Magnan, « Lettres: La mariculture est tout à fait légale », Le Devoir.com, 10 octobre 2003)

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]