marronniser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) De marron (couleur), avec le suffixe -iser.
(Verbe 2) De marron (esclave qui s’est enfui pour vivre en liberté), avec le suffixe -iser.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

marronniser \ma.ʁɔ.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner une couleur marron (ou tendant vers le marron) à.
    • En fait, je n'aime pas le noir J'essaie de marronniser un peu tout ça. — (site www.beaute-test.com, 8 juillet 2015)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

marronniser \ma.ʁɔ.ni.ze\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se libérer de l’esclavage en s’enfuyant.
    • Il était étendu sur un lit de bambous marronnisé par la chaleur des feux de bois, couleur cacao. — (François Okene, Casse tête ethnique, 1992)
    • La carte de Bory de Saint-Vincent de 1801 signale en plus des zones marronnisées et connues, le Piton des feux à Mauzac (dans « Un voyage à l’île Bourbon en 1794 », Ph. Petit-Radel mentionne que la caverne à Manzague sert de retraite à des cochons sauvages et cabris marrons), et celle de Selhausen de 1812, Orère et Cimandef. — (Christophe Solioz, Les esclaves de Bourbon, 2003)
    • Etat actuel de domestication (domestique/sauvage/marronnisée). — (site www.fao.org)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]