mollusque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Du latin mollusca, dérivé de mollis (« mou »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mollusque mollusques
\mɔ.lysk\
Un mollusque. (1)

mollusque \mɔ.lysk\ masculin

  1. (Biologie) Animal invertébré à corps mou, appartenant à l’embranchement des mollusques ou Mollusca.
    • Le mollusque par excellence qui distille la perle, c’est l’huître perlière, la méléagrine margaritifera la précieuse pintadine. — (Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers)
    • À cette place, la grève était couverte de mollusques comestibles, qui furent recueillis et mangés crus ou cuits, suivant l’espèce. — (Jules Verne, Le Village aérien)
    • La voûte des petites cavernes formées par l'entassement des rochers était revêtue d’une couche mamelonnée d’ascidies simples, espèces de mollusques qui vivent et meurent sans changer de place. — (A. de Quatrefages, L’archipel de Chausey, La Revue des Deux Mondes, t. 30)
    • Parmi les mollusques, rappelons que l'un d'eux fournit l'onyx qui était utilisé comme parfum dans l'antiquité. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, p.15)
    • De l'œuf sort une larve nageante, le miracidium, qui pénètre dans un mollusque gastéropode d’eau douce. — (Claude Combes, Annie Fournier, Xia Mingyi, Les schistosomes, dans Pour la science, n° 116, juin 1987, p. 80)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Personne molle.
    • Tu oses me reprendre en défendant des gens que je méprise : moi, je te trouve mou, triste mollusque! — (Thomas O. St-Pierre, Charlotte ne sourit pas, Leméac, 2016, p. 111.)

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]