nobiliaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé du latin nobilis et du suffixe -aire.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
nobiliaire nobiliaires
\nɔ.bi.ljɛʁ\

nobiliaire \nɔ.bi.ljɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à la noblesse.
    • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s'improvisait comte, marquis ou baron. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), page 240, Bloud & Barral, 1883)
    • La figure centrale de ce procès est celle de Marie de la Roche, qui apparaît tour à tour fragile dans sa condition de femme, en tant qu’épouse spoliée ou mère bafouée, ou forte dans sa condition nobiliaire, en tant qu’héritière de lignées prestigieuses ou alliée à d’influentes familles nobles. — (Valérie Deplaigne, Patrimoine, héritage et transmission des biens de Marie de la Roche-Guyon : une femme au cœur d’un conflit entre deux lignages nobles normands à la fin du Moyen Âge, 2006)
    • Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Être "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de garenne", ça pose un lapin. — (Alphonse Allais, Les Pensées )

Notes[modifier le wikicode]

On l’emploie souvent avec une intention de dénigrement.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nobiliaire nobiliaires
\nɔ.bi.ljɛʁ\

nobiliaire \nɔ.bi.ljɛʁ\ masculin

  1. Catalogue détaillé des familles nobles d’un pays.
    • On trouve la généalogie de cette maison dans le nobiliaire de la province.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]