nonobstant que

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de nonobstant et que.

Locution conjonctive [modifier le wikicode]

nonobstant que \nɔ.nɔp.stɑ̃ kə\[1] ou \nɔ̃.nɔp.stɑ̃ kə\[2]

  1. (Vieilli) ou (Littéraire) Conjonction de subordination introduisant une concession.
    • Nonobstant qu’ils témoignassent ne pouvoir cette année-là faire d’effort contre les Espagnols, si le Roi ne leur donnait cette extraordinaire assistance qu’ils demandaient de Sa Majesté, le prince d’Orange eut assez de pouvoir pour les faire résoudre à prévenir leurs ennemis, mettre leur armée aux champs, et assiéger Bois-le-Duc le premier mai. — (Mémoires du cardinal de Richelieu sur le règne de Louis XIII)
    • Mais nonobstant qu’il m’ait trouvé ainsi disposé à partir, et que j’ai trouvé aussi qu’il étoit disposé à user de toutes sortes de raisons pour me persuader ce voyage en cas que je n’y eusse pas été résolu, toutefois pource qu’il ne m’a point dit qu’il eût aucun ordre de sa majesté pour me commander de me hâter, et que l’été est encore long, je lui ai proposé une difficulté dont il a trouvé bon que je vous priasse de m’éclaircir ; — (Réne Descartes, Correspondance, Lettre à M. FREINSHEMIUS)

Notes[modifier le wikicode]

Cette locution s’emploie avec le subjonctif, mais les exemples d’usage de l’indicatif ne sont pas rares :
  • Mais la France, à cet égard, trouvera toujours proportionnellement, dans les produits de son sol, plus de ressources que les autres puissances, et particulièrement que l’Angleterre, qui nonobstant qu’elle entretient une marine militaire et marchande, supérieure à elle seule à toutes celles de l’Europe ensemble […] — (Archives parlementaires de 1787 à 1860, 1er septembre 1814)
  • nonobstant qu’il portoit le nom de son frère bastard […] — (Georges Chastellain, Œuvres historiques inédites, 1837)
Il se peut qu’un même auteur alterne les deux modes, à quelques lignes d’intervalle :
  • Toutes fois qu’elle oyait la sainte messe en public, ou dehors, ou dedans, nonobstant qu’elle eût tel sentiment et connaissance […] — (Hagiographie du diocèse d’Amiens, Volume 1, 1808)
  • Nonobstant qu’elle était pure et nette, pleine de grâces et de vertus, néanmoins, en la présence de Notre Seigneur, quand elle le voulait recevoir, elle clamait hautement […] — (ibid.)
Dans ce dernier exemple, l’indicatif souligne la réalité de ce qu’on dit.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « nonobstant », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. « non- », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage :
    Devant voyelle, hésitation entre l’évolution phonétique (dénasalisation de la voyelle nasale à la liaison, phénomène signalé dès le XVIe, XVIIe siècle) et l’analogie (avec la voyelle nasale devant consonne).