novlangue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1950). Calque par la traductrice Amélie Audiberti du mot de novlangue Newspeak créé par George Orwell dans son roman 1984 (1949) à l’aide des mots anglais new et speak, traduits ici par nov- et langue.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

novlangue \nɔv.lɑ̃ɡ\, masculin singulier

  1. (Mot traduit du novlangue) Langue officielle de l’Océania, dystopie inventée par George Orwell dans son roman 1984.
    • Le novlangue était destiné, non à étendre, mais à diminuer le domaine de la pensée, et la réduction au minimum du choix des mots aidait indirectement à atteindre ce but. — (Amélie Audiberti (trad.), 1984, 1950 (éd. 2009) ISBN 978-2-07-036822 ISBN invalide ; traduit de l’anglais : George Orwell, Nineteen Eighty-Four, 1949)
  2. Registre de langue abscons, proche de la langue de bois ou du politiquement correct.
    • La contagion des cultures adolescentes se manifeste encore plus spéctaculairement dans l’invention d’une « novlangue », dédaigneuse des règles de syntaxe et de grammaire, au profit d’abréviations plus efficaces, brèves, rapides. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 119)
Note[modifier le wikicode]
Il semble que l’emploi au féminin gagne.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

  • ancilangue (« langue ancienne » en novlangue)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
novlangue novlangues
\nɔv.lɑ̃ɡ\

novlangue \nɔv.lɑ̃ɡ\ féminin

  1. (Par extension) (Néologisme) (Politique) Langue de bois, en particulier en parlant des politiciens.
    • La novlangue néolibérale. La rhétorique du fétichisme capitaliste.
    • Reste à savoir qui, parmi les candidats investis dans la course à l’Elysée, osera reprendre à son compte le concept de genre plutôt banni, ces derniers temps, de la novlangue politique. — (Mattea Battaglia, « La bataille contre les stéréotypes sexistes à l’école n’est pas encore gagnée » sur LeMonde.fr. Mis en ligne le 22 février 2017, consulté le 26 février 2017)
    • Ou plutôt un anachronisme, de n’avoir pas adopté la communication moderne, avec la novlangue mielleuse, velouteuse, huileuse qui fait les délices de notre Assemblée ? — (François Ruffin, Maxence Bigard, c’est moi !, Fakir no 83, page 13, décembre 2017 – janvier 2018.)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]