novlangue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1950). Calque par la traductrice Amélie Audiberti du mot de novlangue Newspeak créé par George Orwell dans son roman 1984 (1949) à l’aide des mots anglais new et speak, traduits ici par nov- et langue.

Nom commun 1[modifier]

novlangue \nɔv.lɑ̃ɡ\, masculin singulier

  1. (Mot traduit du novlangue) Langue officielle de l’Océania, dystopie inventée par George Orwell dans son roman 1984.
    • Le novlangue était destiné, non à étendre, mais à diminuer le domaine de la pensée, et la réduction au minimum du choix des mots aidait indirectement à atteindre ce but. (Amélie Audiberti (trad.), 1984, 1950 (éd. 2009) ISBN 978-2-07-036822 ; traduit de l’anglais : George Orwell, Nineteen Eighty-Four, 1949)
  2. Registre de langue abscons, proche de la langue de bois ou du politiquement correct.
    • La contagion des cultures adolescentes se manifeste encore plus spéctaculairement dans l’invention d’une « novlangue », dédaigneuse des règles de syntaxe et de grammaire, au profit d’abréviations plus efficaces, brèves, rapides. (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 119)

Note[modifier]

Il semble que l’emploi au féminin gagne.

Antonymes[modifier]

  • ancilangue (« langue ancienne » en novlangue)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
novlangue novlangues
\nɔv.lɑ̃ɡ\

novlangue \nɔv.lɑ̃ɡ\ féminin

  1. (Par extension) (Néologisme) (Politique) Langue de bois, en particulier en parlant des politiciens.

Voir aussi[modifier]