officier supérieur

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Composé de officier et de supérieur.

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    officier supérieur officiers supérieurs
    \ɔ.fi.sje sy.pe.ʁjœʁ\

    officier supérieur \ɔ.fi.sje sy.pe.ʁjœʁ\ masculin

    1. (Militaire) Officier situé entre les officiers subalternes et les officiers généraux. Dans l’armée de terre et l’armée de l’air françaises, les officiers supérieurs sont, dans l’ordre ascendant, les commandants, les lieutenants-colonels et les colonels ; dans la gendarmerie nationale française, les chefs d’escadron, les lieutenants-colonels et les colonels ; et dans la Marine nationale française, les capitaines de corvette, les capitaines de frégate et les capitaines de vaisseau.
    2. Officier des grades successifs de commandant, lieutenant-colonel et colonel dans certaines administrations.
      • Notre homme était un officier supérieur à la retraite qui cachait, j’allais l’apprendre assez vite, une fine culture littéraire derrière son côté scrogneugneu. — (Georges-Noël Jeandrieu, La société Jupiter, p.115, Éditions du Seuil, 1988)

    Traductions[modifier le wikicode]

    Voir aussi[modifier le wikicode]