onomatopée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1585) Via le latin onomatopoeia, du grec ancien ὀνοματοποιία, onomatopoiía, dérivé de ὀνοματοποιέω (« forger des noms »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
onomatopée onomatopées
\ɔ.nɔ.ma.tɔ.pe\
Utilisation d’onomatopées pour décrire un cadran silencieux. (2)

onomatopée \ɔ.nɔ.ma.tɔ.pe\ féminin

  1. (Grammaire) Formation d’un mot dont le son imite la chose qu’il signifie.
    • Mot formé par onomatopée.
  2. (Sens courant) Mot imitatif lui-même, formé grâce à ce procédé, ou tournure expressive à base de syllabes dépourvues de sens. Voir Interjection.
    • Créant par elles même un impact visuel, les onomatopées sont omniprésentes dans les mangas qui offrent une « bande son » très riche. (Joëlle Nouhet-Roseman, Les mangas pour jeunes filles, figures du sexuel à l’adolescence, 2013)
    • C’est en particulier le cas dans les comic strips, auxquelles Serge Gainsbourg rend hommage en 1968 en chantant Comic Strip, que Brigitte Bardot ponctue d’onomatopées. (Francis Laffargue, Mettre de l’ordre dans les mots: Antonymes, holonymes, homonymes, hyperonymes, hyponymes, interjections, méronymes, néologismes, onomatopées, paronymes, polysémie, synonymes…, avril 2016, p.58)
    • Le chanteur utilise de nombreuses onomatopées et syllabes sans significations lexicales, les textes ne comportant souvent que peu de mots véritables (parfois il s’agit de réciter des poèmes alambiqués et ésotériques), et par ailleurs il sollicite une débauche de bruits de bouche, de cris, voire parfois d’une sorte de « yodl » indien (cri se terminant par de rapides vibratos), sur fond de rythme lancinant et répétitif. (Régis Meyran Les aventuriers du son, Sciences Humaines, 21 août 2017)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]