ovaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Du latin ovarium.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ovaire ovaires
\ɔ.vɛʁ\

ovaire \ɔ.vɛʁ\ masculin

  1. (Anatomie) (Reproduction) Organe où sont renfermés les œufs dans le corps de la femelle des animaux ovipares.
    • C’est l’hormone de l’ovaire (folliculine) qui fait apparaître le plumage particulier de la poule, qui suscite le rut chez les mammifères. — (Jean Rostand, La Vie et ses problèmes, Flammarion, Paris, 1939, p. 148)
  2. En parlant de la femme, glande placée près des reins, au-dessus de l’utérus, et qui produit les ovules.
    • [Charcot] découvre les zones hystérogènes, [et] peut, en maniant adroitement les ovaires, enrayer ou accélérer les crises. — (Joris-Karl Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 234)
    • La fausse puberté précoce isosexuelle est secondaire à une sécrétion œstrogénique anormale par une tumeur de l’ovaire ou des surrénales sans maturation ovarienne. — (Robert Laplane, ‎Géraud Lasfargues, ‎Denise Laplane, La puberté, Presses universitaires de France, 1971, page 70)
  3. (Botanique) Partie inférieure du pistil formée d’une ou plusieurs loges et contenant les ovules.
    • L’auxine est normalement apportée dans l’ovule par le pollen et l’on pense que la pollinisation doit stimuler la production d’auxine par l’ovaire. — (Histoire générale des sciences, t. 3, vol. 2, 1964, p. 739)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]