oxyder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1787) Dénominal de oxyde et -er.

Verbe [modifier]

oxyder \ɔk.si.de\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’oxyder)

  1. Procéder à l'oxydation
  2. (Chimie) Transformer un corps simple ou composé, par combinaison avec l’oxygène.
    • L'acide nitrique concentré et chaud oxyde la soie avec formation d'acide oxalique et d'une petite quantité d'acide picrique. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • On souffle rapidement, la charge ne projette pas et on peut accélérer l’affinage; la disparition du silicium et du carbone prend 5'30”, la déphosphoration est très rapide à cause de l'allure froide et de l’excès de chaux ; on sursouffle quelques secondes pour oxyder le bain ; tout cela dure 1’45 ’’, soit 7’15’’ jusqu'au rabattement. — (Revue universelle des mines de la métallurgie, des travaux publics, École de Liége, Association des ingénieurs sortis, 1922, p.165)
  3. (Pronominal) Être transformé en oxyde.
    • Et à deux lieues, dans les hangars de la douane de Mazagan, les matériaux d'un pont en fer, dont la construction avait été décidée il y a une cinquantaine d'années par Sidi Mohammed, s’oxydent et s’écaillent. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 144)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Île-de-France) : écouter « oxyder [ɔk.si.de] »

Homophones[modifier]

Références[modifier]