pâmoison

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot composé de pâmer et -aison. (1080) pasmeisun.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pâmoison pâmoisons
\pɑ.mwa.zɔ̃\
ou \pa.mwa.zɔ̃\

pâmoison \pɑ.mwa.zɔ̃\ ou \pa.mwa.zɔ̃\ féminin

  1. Action de se pâmer, évanouissement, syncope.
    • […] et si je n’ai jamais vu de femme plus hideuse, jamais, jamais je ne vis de plus coquette personne. Une toilette, un bijou aperçu à travers des vitrines éblouissantes, la faisaient tomber en pâmoison. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Les musiciens tirèrent de leurs instruments un air brutal et voluptueux qui, aussitôt, pénétra l’assistance d’une fiévreuse pâmoison. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Elle se passa les doigts sur les paupières, les yeux reprirent une expression humaine comme si elle revenait d’une pâmoison. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Figuré) État de bien-être que l’on ressent d’une sensation ou d’une émotion intense.
    • Elle devine comment faire jaillir le plaisir des beaux corps qui se présentent. Habile et douce, attentive, experte et souple, elle est partout à la fois, fabriquant de la pâmoison comme le pressoir fait de l’huile. (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]