partir en biberine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

La Biberine était autrefois le nom commercial d’une confiserie marseillaise créée dans les années 1920, constituée par une poudre de sucre aromatisée à la menthe, orange ou citron. À l’origine elle était contenue dans une sorte de cornet de papier dont on coupait la pointe pour l’en l’aspirer comme d’un biberon, d’où son nom mais le papier rapidement mouillé par la salive se décomposait et laissait échapper la poudre sur le visage et les vêtements des enfants.
Ce désagrément a donné naissance à l’expression tomber ou partir en biberine qui signifie être réduit en poudre et par extension tomber en déconfiture, on peut le voir comme l’équivalent marseillais de partir en sucette dans d’autres régions.
Pour pallier cet inconvénient, la « Biberine » fut plus tard vendue accompagnée d’un tube de réglisse destiné à être glissé dans le cornet pour faciliter l’aspiration de la poudre.

Locution verbale [modifier le wikicode]

partir en biberine \paʁ.ti.ʁ‿ɑ̃ bi.bʁin\ (se conjugue → voir la conjugaison de partir)

  1. (Rare) (Familier) (Marseille) Être compromis, partir en vrille.

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir partir en vrille

Prononciation[modifier le wikicode]