compromis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : compromís

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle)[1] (Adjectif) Du latin compromissus → voir promis.
(1243)[1] (Nom) Du latin compromissum.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin compromis
\Prononciation ?\
Féminin compromise
\Prononciation ?\
compromises
\Prononciation ?\

compromis

  1. Qui a subi une atteinte, un dommage plus ou moins durable.
    • Avec le mauvais temps qu'on a eu, les récoltes de cette année me semblent compromises.
    • La bonne manière du patron rétablit la gaieté, un moment compromise — (Émile Zola, L’Assommoir, 1877)
    • Ma santé compromise par mes derniers travaux, mon procès, mes soucis, m'a jeté en Touraine où l'air natal vient de me remettre. — (Honoré de Balzac, Correspondance, 1836)
    • Si ces 5 500 combattants [...] subissent un sombre revers, notre cause sera bien compromise. Au contraire, si en ce moment, sur ce terrain, ils réussissent quelque éclatant fait d'armes, alors l'avenir est à nous ! — (Charles De Gaulle, Mémoires de guerre, 1954)
  2. Embarrassé dans des démêlés, dans des affaires.
    • La princesse de Rohan est compromise jusqu'au cou, si je puis dire, dans l'affaire du collier.

Dérivés[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
compromis
\kɔ̃.pʁɔ.mi\

compromis \kɔ̃.pʁɔ.mi\ masculin

  1. (Droit) Acte qui scelle un échange de promesses. C'est le résultat d'une négociation entre les parties en présence où chacune aura fait des concessions pour arriver à une solution commune qu'elles devront conjointement exécuter.
    • Passer un compromis.
    • Dresser, signer un compromis.
    • Mettre en compromis.
    • On ne met en compromis que les affaires douteuses et litigieuses.
    • Ce n’est pas là une chose qu’on doive mettre en compromis.
  2. (Par extension) Transaction où les diverses parties se font des concessions les unes aux autres pour clore un désaccord.
    • Un compromis n'a pu être trouvé à l'issue de négociations qui se sont achevées dans la nuit de mercredi à jeudi. Les deux camps, flamand et francophone, se sont rejetés la responsabilité de l'impasse. — (Le gouvernement belge démissionne, le roi met sa décision « en suspens », dans Libération, 22 avril 2010)
    • Deux heures de débats intenses nous ont permis d'aboutir à un bon compromis.
    • Loin de paraître comme inconciliables avec la piété, les commentaires nouveaux pouvaient sembler à certains mystiques parisiens un compromis heureux entre le néoplatonisme augustinien, l’abélardisme aristotélicien et l’esprit positif des savants ou des astrologues. — (Matthieu-Maxime Gorce, L' essor de la pensée au moyen âge : Albert le Grand - Thomas d'Aquin, Paris : Letouzey et Ané, 1933, Slatkine Reprint, 1978, p. 55)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe compromettre
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
compromis
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple je compromis
tu compromis
Futur simple

compromis \kɔ̃.pʁɔ.mi\

  1. Participe passé masculin (singulier ou pluriel) du verbe compromettre.
    • Or, je ne voulus pas qu’en se décompromettant, il pût me laisser compromis à sa place : je lui adressai donc, le 13 juin dernier, la lettre que voici : (…) — (Jean-Baptiste Plinguet, Manuel de l'ingénieur-forestier, 1831)
  2. Première personne du singulier du passé simple du verbe compromettre.
  3. Deuxième personne du singulier du passé simple du verbe compromettre.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français compromis.

Nom commun [modifier le wikicode]

Pluriel
compromissen

compromis \Prononciation ?\ neutre

  1. Compromis.
    • Een compromis aangaan, sluiten.
      Faire un compromis, compromettre, transiger.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,3 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]