passer la nuit

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    → voir passer et nuit.

    Locution verbale [modifier le wikicode]

    passer la nuit \pa.se la nɥi\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de passer)

    1. Dormir durant la nuit.
      • Le 5, nous traversons la mission de San Luis Obispo avec l’intention de passer la nuit dans un rancho à trois milles de distance ; mais un orage éclate, le ciel s'obscurcit, bientôt nous ne pouvons plus distinguer notre chemin, […]. — (Ed. Bryant, Voyage en Californie, traduit par Xavier Marmier, Ixelles-lez-Bruxelles : chez Delavigne et Callewaert, 1849, p. 121)
      • Passer une bonne nuit, bien dormir.
      • Passer une mauvaise nuit, être agité ou souffrant dans son lit et ne point dormir ou peu dormir.
    2. Veiller durant la nuit.
      • Il a passé la nuit auprès de ce malade.
      • Voilà cinq nuits que je passe.
      • Passer la nuit à étudier, à jouer, à danser, à boire, étudier, jouer, etc., pendant toute la nuit.
    3. Survivre à la nuit.
      • Ce malade ne passera pas la nuit, Il mourra dans la nuit.
      • Ma femme est très malade en ce moment ; il paraît même qu'elle ne va pas passer la nuit... Alors l'idée m'est venue d'enterrer joyeusement ma vie de mari. — (Alphonse Allais, Les Pensées )

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]