patache

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’espagnol patache (« navire, bateau de guerre léger »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
patache pataches
\pa.taʃ\

patache \pa.taʃ\ féminin

  1. (Désuet) (Navigation) Navire léger employé au service des grands navires, ou de la douane.
    • La patache sert de premiere garde pour arrêter les vaisseaux qui viennent à entrer dans les ports. Le corps-de-garde de la patache doit ëtre composé de son équipage, ou de soldats détachés à cet effet. Les fermiers génétaux ont aussi des pataches qui se tiennent à l’entrée des ports pour avoir inspection sur ceux qui entrent. (L’Encyclopédie, « Patache »)
    • Les pataches d'avis ou frégates d'avis étaient des barques dont la mission était de porter les dépêches.
    • Nous étions amarrés au fond du bassin parmi les écraseurs de crabes, les vieilles bailles, les vieilles pataches, des pontons et autres débris qui avaient jadis navigué, entre le Confundulum, un cargo panaméen […] et le Pathless, un grand trois-mâts […] dont l'étambot, curieusement encorbellé, nous dominait en plein. (Blaise Cendrars, Bourlinguer, 1948)
    1. Petit navire, souvent en mauvais état, faisant le service du courrier et des passagers, la navette entre deux ports.
  2. (Par extension) Sorte de diligence non suspendue, par laquelle on voyager à peu de frais.
    • Je viens de faire trois quarts de lieue à pied sous la pluie afin de gagner la route directe de Paris, espérant trouver place dans les diligences pour Lyon. Toutes les voitures ont passé pleines devant moi. À Montélimar ou à Valence, si je puis me colloquer dans quelque patache, je quitterai le bateau à vapeur et, dans ce cas-là, mon retour ne serait peut-être pas retardé. Mais je n’ose l’espérer. Tout le monde revient des vacances, et les voitures sont retenues partout huit ou dix jours d’avance. (Victor Hugo, En voyage)
    • Qui diantre as-tu pu bien être ? Un roulier sans doute, qui, après avoir fait emplette de trois chevaux et d’une mauvaise patache, dit pour toujours, adieu à son trou et s’en alla voiturer les marchands de foire en foire ? (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Il vous disait comment le noble seigneur régentait le pays quand […] les pataches et les diligences parcouraient la grand’route. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 7 de l’éd. de 1921)
    1. (Vieilli) (Familier) Voiture incommode et de modèle désuet.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’espagnol patache.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
patache
\Prononciation ?\
pataches
\Prononciation ?\

patache \Prononciation ?\

  1. (Navigation) Patache.

Voir aussi[modifier]

  • patache sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Espagnol[modifier]

Étymologie[modifier]

Peut-être de l’arabe بطسة, batsa[1], en arabe moderne بطاش, batash[2] (« bateau à deux mâts »), lui-même sans doute un emploi substantivé de baṭās̆ (« rapide »)[3].

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
patache
\Prononciation ?\
pataches
\Prononciation ?\

patache \Prononciation ?\ masculin

  1. (Navigation) Patache.

Voir aussi[modifier]

  • patache sur Wikipédia (en espagnol) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]