diligence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin diligentia (« rapidité », « zèle », « exactitude », « attention », « vigilance »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
diligence diligences
\di.li.ʒɑ̃s\
Le départ de la diligence — travelling in France selon un caricaturiste anglais.

diligence \di.li.ʒɑ̃s\ féminin

  1. (Littéraire) Promptitude d'action.
    • Cependant, quelque diligence que fissent les voyageurs, ils n’atteignirent cette ville qu’après la fermeture des portes. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  2. (Vieilli) Degré d'attention dont les gens en général font preuve à l’égard de leurs propres préoccupations.
    • Travaillez à mon affaire, surtout faites diligence.
    • Faire acte de diligence, Marquer que l’on s’est mis en devoir de faire quelque chose.
  3. (Droit) Poursuite, requête, surtout en termes de procédure.
    • Une insulte faite au baylon (syndic) est punie d'une amende de dix écus, et même de la prison, à la diligence du viguier ; le délinquant ne sortait de prison que sur l'intervention du syndic. — (Archives israélites de France‎, T.4, 1843, p.685)
    • Ils furent fâchés d'être restés vingt-neuf jours à Rome, et d'avoir fait toutes les diligences pour s'épouser sans pouvoir y parvenir. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Faute de diligence, l’instance périt au bout de trois ans.
    • Faire ses diligences contre un tiers.
    • À la diligence d’un tel, sur la demande, à la requête d’un tel.
  4. Soin vigilant ; recherche exacte.
    • J’ai fait toute diligence pour le trouver, pour venir à bout de tel dessein.
  5. (Histoire) Abréviation de « carrosse de diligence ». Carrosse hippomobile pour le transport en commun de passagers et de bagages, faisant partie d'un réseau de liaisons routières express.
    • Elles regrettaient ces liaisons de diligence qu'amène presque forcément un contact immédiat, prolongé pendant trois ou quatre jours, et qu'arrêtera sans doute la vélocité magique des locomotives. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L'Archipel de Chausey, souvenirs d'un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)
    • Pendant que dans la grande cour de l'hôtel de la Poste on attelait les chevaux de la lourde diligence et qu'on chargeait les colis, les adieux vingt fois répétés étaient de part et d'autre comme une série d'arrachements. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 16)
    • […]; il vous disait comment le noble seigneur régentait le pays quand […] les pataches et les diligences parcouraient la grand’route, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 7 de l’éd. de 1921)
  6. Diligence d'eau : Bateau rapide qui faisait le transport de voyageurs.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus diligence figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin diligentia.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
diligence
\ˈdɪ.lɪ.ʤəns\
diligences
\ˈdɪ.lɪ.ʤəns.ɪz\

diligence \ˈdɪ.lɪ.ʤɛ̆ns\

  1. Application consciencieuse à accomplir une tâche.
  2. Diligence.

Quasi-synonymes[modifier]