perdant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De perdre.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin perdant
\pɛʁ.dɑ̃\

perdants
\pɛʁ.dɑ̃\
Féminin perdante
\pɛʁ.dɑ̃t\
perdantes
\pɛʁ.dɑ̃t\

perdant masculin

  1. Celui qui perd.
  2. (En particulier) Celui qui perd au jeu.
    • Après avoir fait gambades sur gambades, exécuté des voltiges hardies autour de sœur Rose très émue, fait niches sur niches et mille agaceries aux militaires qui jouaient à la drogue et dont les pinces en bois posées sur le nez des perdants me faisaient toujours rire, j'étais, on le pense, très animé, très emporté ; […]. — (P.-J. Stahl, Les quatre peurs de notre général : Souvenirs d’enfance et de jeunesse, Paris : Bibliothèque d’Éducation et de Récréation (éd. J. Hetzel & Cie), s. d. (vers 1881), p. 11)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin perdant
\pɛʁ.dɑ̃\

perdants
\pɛʁ.dɑ̃\
Féminin perdante
\pɛʁ.dɑ̃t\
perdantes
\pɛʁ.dɑ̃t\

perdant masculin

  1. Qui perd.
    • Les billets, les numéros perdants.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe perdre
Participe Présent perdant
Passé

perdant \pɛʁ.dɑ̃\

  1. Participe présent du verbe perdre.
    • Les Bretons de la péninsule armoricaine furent romanisés comme les Gallois, les Écossais et les Irlandais devaient plus tard être anglo-saxonnisés, perdant à peu près toute autonomie politique et même culturelle. — (Yves-Fred Boisset, ‎Robert Amadou, Â la rencontre de Saint-Yves d’Alveydre et de son œuvre, 1997, page 167)

Références[modifier le wikicode]