philologie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Philologie

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(fin du XIVe siècle)[1] Du latin philologia (« amour des lettres »)[1], lui-même emprunté au grec φιλολογία, philología (« amour des lettres ») ; voir philologue.
Le sens a évolué de « érudition, connaissance des lettres, des textes » vers « étude scientifique d'une langue, d’un corpus littéraire », probablement sous l’influence de l’allemand[1] ; la Realphilologie , désignant la discipline établie par Friedrich August Wolf.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
philologie philologies
\fi.lɔ.lɔ.ʒi\

philologie \fi.lɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Didactique) Science qui étudie les textes anciens, à partir des manuscrits subsistants, et établit les règles pour les éditer.
    • Le rôle de la philologie, consiste après comparaison des manuscrits disponibles, à établir l'apparat critique d'un texte, en vue de la publication d'une version proche autant que possible de l'original perdu.
    • Wilamowitz régna et rayonne encore sur la philologie.
    • Il vaut mieux commencer hors-classe en baby-foot, que finir amateur en philologie.
    • On peut dire sans exagération que la philologie, qui vient de se constituer récemment en science positive, est un auxiliaire inattendu de l'histoire. — (Anatole France, La vie littéraire, Première série, 1892)
    • La nécessité de pousser aussi loin que possible mes études d'exégèse et de philologie sémitique m'obligea d'apprendre l'allemand. — (Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1897)
    • Érasme est bien le témoin d'une nouvelle philologie travaillée par le principe d'individualité, face à certains de ses contemporains, tel Louis de Berquin, qui, traduisant en 1525 son ouvrage l’ Encomium matrimonii en fait le manifeste d'un nouvel esprit collectif. — (Dominique de Courcelles, Philologie et subjectivité, 2002, p. 6)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]