phrénologie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot utilisé par Johann Gaspar Spurzheim pour populariser la « physiologie intellectuelle » de Franz Joseph Gall appelé par ce dernier crânioscopie ; mot composé de phrénologue et -ie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
phrénologie phrénologies
\fʁe.nɔ.lɔ.ʒi\
Illustration et définition de la phrénologie, Dictionnaire Webster 1895

phrénologie \fʁe.nɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Pseudo-science) (Psychiatrie) Système d’après lequel la conformation du crâne indique les diverses facultés ou dispositions de l’esprit humain.
    • En matière de phrénologie, par exemple, nous avons d’abord établi, assez naturellement d’ailleurs, qu’il était dans les desseins de la Divinité que l’homme mangeât. Puis nous avons assigné à l’homme un organe d’alimentivité, et cet organe est le fouet avec lequel Dieu contraint l’homme à manger, bon gré, mal gré. — (Edgar Allan Poe, Le Démon de la perversité, traduction par Charles Baudelaire, dans les Nouvelles Histoires extraordinaires, Paris : chez A. Quantin, 1884, p. 4)
    • La phrénologie inventée par Gall vers la fin du XVIIIe siècle dans la perspective, largement illusoire, de pouvoir deviner les capacités intellectuelles et les valeurs morales des individus à travers l’étude des bosses sur leur crâne a contribué à jeter un certain discrédit au projet plus général de lire le contenu de l’esprit en observant le cerveau penser. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 10)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]