porte-drapeau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de porter et de drapeau.

Nom commun [modifier le wikicode]

(orthographe traditionnelle)
Invariable
porte-drapeau
\pɔʁt.dʁa.po\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
porte-drapeau porte-drapeaux
\pɔʁt.dʁa.po\
Un porte-drapeau de l’École navale.

porte-drapeau \pɔʁt.dʁa.po\ masculin

  1. Personne qui porte le drapeau d’un régiment, d’un défilé.
  2. (Figuré) Ce qui symbolise ou incarne une idée, une doctrine, un parti.
    • Le nationalisme arabe a servi de catalyseur, sinon de porte-drapeau, à un processus de régulation de l’État et de la société dans certaines parties du monde islamique. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 119)
    • (…) les gens de la noce se rendirent chez le citoyen Serrat, cafetier de son état et porte-drapeau de la libre-pensée à Corsavy. — (L'Espérance (Perpignan) du 12 février 1882)
  3. Support de drapeau qui est fixé sur la façade d'un bâtiment.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Brétigny-sur-Orge) : écouter « porte-drapeau [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]