présumer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : presumer

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Occitan et espagnol presumir ; italien presumere : du latin praesumere, de prae, avant, et sumere, prendre.

Verbe [modifier le wikicode]

présumer transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Conjecturer, juger par induction.
    • J'ignore absolument l'aventure dont vous me parlez ; je présume qu'en général ceux qui se mêlent des affaires publiques périssent parfois misérablement, et qu'ils le méritent ; mais je ne m'informe jamais de ce qu'on fait à Constantinople. — (Voltaire, Candide, Conclusion, 1759)
    • Ne puis-je présumer qu’une de ces sirènes daigne vous enlacer de ses froides écailles, …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La cane
      De Jeanne
      Est morte d'avoir fait,
      Du moins on le présume,
      Un rhume
      Mauvais !
      — (Georges Brassens, La Cane de Jeanne, in Le Vent, 1953)
  2. (Absolument) Avoir une opinion exagérément haute.
    • Vous présumez trop de votre ami, de votre fils. - C’est un homme qui présume beaucoup de lui-même. - Il présume trop de son crédit, de son pouvoir.
    • En ceci donc et en toutes choses semblables la maxime de Solon est applicable à tous les âges, et il n'est jamais trop tard pour apprendre, même de ses ennemis, à être sage, vrai, modeste, et à moins présumer de soi. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du promeneur solitaire, « Quatrième promenade », 1782)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]