presque tout

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Composé de presque et de tout.

Adjectif indéfini [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin presque tout
\pʁɛs.kə tu\

presque tous
\pʁɛs.kə tu\
Féminin presque toute
\pʁɛs.kə tut\
presque toutes
\pʁɛs.kə tut\

presque tout \pʁɛs.kə tu\

  1. (Généralement) La quasi-totalité de.
    • Je suis presque tout le temps en France, mais j’ai une affaire à Athènes. — (Léo MALET, Tout Burma : L’intégrale des 28 romans, Univers Poche, 2012)
  2. (Mathématiques) Tous, excepté un sous-ensemble dont la mesure est nulle ou dont la probabilité qu’un élément de l’ensemble complet lui appartienne est égale à 0.
    • […] presque tous les entiers ne sont pas premiers […] — (Bulletin signalétique, tome XXV, Centre de documentation du C.N.R.S., 1964)
    • Ainsi, presque tous les entiers naturels sont supérieurs à 10200. — (Alain Bouvier, Théorie élémentaire des séries, 1971)
    • Lorsqu’une relation P{x} dépend d’une variable xX, on dit que P{x} est vraie presque partout (pp.) si l’ensemble des x tels que P{x} ne soit pas vraie est de mesure nulle : relativement à la mesure de Lebesgue, presque tout nombre réel est irrationnel et même transcendant, car l’ensemble des équations algébriques à coefficients rationnels est dénombrable, donc aussi l’ensemble de leurs racines. — (Roger Godement, Analyse Mathématique IV, 2003, page 15, ISBN 9783540438410)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Pronom indéfini [modifier le wikicode]

presque tout \pʁɛs.kə tu\ masculin singulier invariable

  1. La plupart des choses.
    • Faut-il être étonné que dans un Siécle comme le nôtre, dans un Siécle où la vraie piété et si rare [], la lacheté & la foiblesse si générales , que dans un tel Siécle presque tout ait cédé , ou à de flateuses esperançes, ou à d'éffrayantes menaces ? — (Préface de l'éditeur, p. V, de l'ouvrage Journal de M. l'abbé d'Orsanne, […]. Contenant tout ce qui s'est passé à Rome & en France, dans l'affaire de la constitution Unigenitus […], tome 1, Rome : aux dépens de la Société, 1753)
    • Mais ces distinctions hypothétiques sont dépourvues de fondement solide, et après avoir beaucoup varié sur la classification de l’hydrophobie, presque tout restait encore à faire pour la bien connaître. — (L.-J. Bégin, commentant le « Nouveau traité de la rage » de L.-F. Trolliet, dans le Journal complémentaire du dictionnaire des sciences médicales, tome 9, Paris : chez C.-L.-F. Panckoucke, 1821, page 66)
    • Sans doute, presque tout demeure à faire pour passer d'une symptomatique à une véritable étiologie. — (Gilles Gaston Granger, Méthodologie économique, Presses Universitaires de France, 1955, page 350)
    • Par chance, dans ce village au pied du Canigou, presque tout lui rappelle constamment sa terre catalane oubliée : quelques rues pavées et tortueuses, des maisons blanchies à la chaux, des acacias en fleur, des vergers, des vignes, […]. — (Bruno Giner, Le crin et le fusain : Pablo Casals et Balbino Giner García, une rencontre d'exil, Strasbourg : Istesso tempo, 2012)
    • À l'intérieur, presque tout était resté comme ça l'était le jour où mon père était mort. On aurait pu croire qu'il vivait encore là. — (Alexi Zentner, La légende de Loosewood Island, traduit de l'anglais (États-Unis) par Marie-Hélène Dumas, éditions Jean-Claude Lattès, 2014)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]