promotion canapé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé simplifié des mots promotion et canapé se réfère à l’avantage qui n’est pas obtenu par le travail de bureau mais par une action de charme, assis ou couchés sur un improbable canapé de bureau.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
promotion canapé promotions canapé
\pʁɔ.mɔ.sjɔ̃ ka.na.pe\

promotion canapé \pʁɔ.mɔ.sjɔ̃ ka.na.pe\ ou \pʁo.mo.sjɔ̃ ka.na.pe\ féminin

  1. (Familier) Progression professionnelle, et par extension toute faveur ou avantage, obtenu par le bénéficiaire en usant de séduction érotique sinon sexuelle.
    • Tous ces destins proposés à l'admiration des foules, de Cléopâtre à l'impératrice Joséphine, ne relèvent-ils pas de la promotion canapé de style campagne d’Égypte ? Et les romans qui font battre le cœur comme "Au bonheur des dames" ne relatent-ils pas la promotion non par le boulot, mais par l'alcôve du patron qu'en prime on finit par épouser à la fin ? — (Françoise de Laparre & ‎Marie-Laure Winkler, De l'extrême avantage d'être une femme: Toutes les astuces, légales, pour profiter des mecs, Editions Albin Michel, 1993, page 58)
    • Dans le même temps, l'ouvrage posthume de Lucien Bodard consacré aux promotions canapé de Jiang Qing, l'épouse de Mao Zedong, connaît un succès en librairie et vient s'ajouter à une dizaine d'ouvrages disponibles en français sur les frasques de cette courtisane contemporaine. Nul ne s'en offusque. — (Thierry Pfister, Lettre ouverte aux gardiens du mensonge, Éditions Albin Michel, 1998, page 36)
    • A bas donc les corvées publiques qui prétendent ennoblir la femme, les actes de bienfaisance, les femmes fatales, les promotions canapé, les points sexuellement transmissibles... — (Henri Mova Sakanyi, « Introduction » de Femmes de tête, femmes d'honneur: Combats des femmes, d'Afrique et d'ailleurs, sous la direction d'Henri Mova Sakanyi, Éditions L'Harmattan, 2010, page 23)

Notes[modifier le wikicode]

Quand dans le sens inverse une personne use de pression ou d’autorité pour abuser sexuellement on emploie la locution harcèlement sexuel. Fait implicitement référence au sexisme qui attribue à des femmes des attitudes de séductions envers leurs supérieurs masculins plutôt qu’un travail appliqué et professionnel.

Traductions[modifier le wikicode]