propitiatoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin propitiatorius (« clément, propitiatoire ») ou propitiatorium (« lieu de propitiation »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
propitiatoire propitiatoires
\pʁɔ.pi.sja.twaʁ\

propitiatoire \pʁɔ.pi.sja.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui a la vertu de rendre propice, favorable, c’est-à-dire d’attirer les faveurs ou la clémence de la divinité, de la puissance ou de l’autorité morale qu’on veut honorer ou dont on veut commémorer le souvenir, la force ou l’importance.
    • Sacrifice, offrande, cérémonie propitiatoire.
    • Reverrons-nous, un jour, au bout de l’avenue,
      Le clair verger, le doux jardin, les treilles mûres,
      La corde au puits qui grince et les clefs aux serrures
      Et les bassins, les grands bassins graves où j’ai,
      Don propitiatoire, en partant, égorgé
      Et, goutte à goutte, vu, sur le marbre de l’eau,
      Le cou du cygne blanc saigner sous le couteau ?
      — (Henri de Régnier, Le Départ, Les Jeux rustiques et divins, 1897)
    • Je ne sais pourquoi je redoute une eng… pour mon escapade, et je me dis que ces deux prisonniers sont tombés à point comme offrande propitiatoire. — (Julien Gracq, Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, p. 95)
    • Ensuite, nous avons gagné le sanctuaire du dieu, et après avoir consacré offrandes et gâteaux propitiatoires sur l’autel, puis vu nos dons consumés par le feu d’Héphaïstos, nous avons couché Ploutos selon la coutume et chacun de nous s’est préparé un lit de feuilles sèches. — (Aristophane, Ploutos, 388 av. J.-C., traduit du grec ancien par Michel Host, 2012, p. 62)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
propitiatoire propitiatoires
\pʁɔ.pi.sja.twaʁ\

propitiatoire \pʁɔ.pi.sja.twaʁ\ masculin

  1. (Rare) (Religion) (Ancien Testament) Couvercle d’or pur qui fermait l’Arche d’alliance.
    • Vous mettrez dans l’arche les tables de la loi, que je vous donnerai.
      Vous ferez aussi le propitiatoire d’un or très-pur. Il aura deux coudées et demie de long, et une coudée et demie de large.
      Vous mettrez aux deux extrémités de l’oracle deux chérubins d’or battu :
      un chérubin d’un côté, et l’autre de l’autre.
      Ils tiendront leurs ailes étendues des deux côtés du propitiatoire et de l’oracle, dont ils le couvriront, et ils se regarderont l’un l’autre, ayant le visage tourné vers le propitiatoire qui couvrira l’arche,
      où vous mettrez les tables de la loi, que je vous donnerai.
      C’est de là que je vous donnerai mes ordres. Je vous parlerai de dessus le propitiatoire, du milieu des deux chérubins qui seront au-dessus de l’arche du témoignage, pour vous faire savoir tout ce que je voudrai commander aux enfants d’Israël.
      — (Bible, Exode)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]