quincaillerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1268) Dérivé de quincaille avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
quincaillerie quincailleries
\kɛ̃.kaj.ʁi\
Une quincaillerie.

quincaillerie \kɛ̃.kaj.ʁi\ féminin

  1. Fabrique, commerce de quincaille. Magasin où l'on vend des outils, des vis, boulons, clous, produits métallurgiques, serrures, charnières, etc...
    • Faire commerce de quincaillerie. - Magasin de quincaillerie.
  2. (Par métonymie) La quincaille elle-même.
    • Le capitaine les engagea pour ramer dans nos embarcations, promettant de les payer à quatre livres sterling par mois, en coutellerie, verroterie, quincaillerie, etc., évaluées à un taux fixé; …. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  3. (Figuré) (Péjoratif) Ensemble hétéroclite de choses inutiles.
    • Ce viatique prit place parmi les clefs, le stylo, et toute la quincaillerie d’un sac de dame. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 70)
    • Un rien orgueilleuse, Paullina précisait à qui voulait l’entendre que sa quincaillerie n’était pas un cadeau de l’empereur, mais qu’elle l’avait achetée de ses propres deniers, ce qu’elle pouvait prouver factures à l’appui. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 137)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]