quinze jours

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De quinze et de jour. Au départ, cette locution avait le sens légal d’une durée équivalente à la moitié d’un mois creux. Petit à petit, le sens commun a glissé sur deux semaines, au point de donner une synonymie quasi parfaite entre les deux.

Locution nominale [modifier le wikicode]

quinze jours \kɛ̃z ʒuʁ\ masculin pluriel

  1. Période de deux semaines ou de la moitié d’un mois.
    • Attends quinze jours, et je ne te gênerai plus, si c’est ça que tu demandes. Oui, dans quinze jours, j’aurai vingt et un ans, je filerai. — (Émile Zola, La Terre, 1887)
    • J’ai attendu alors quinze jours, trois semaines, espérant toujours. — (Guy de Maupassant, La Rouille, 1882)
    • – Pas des tas de mangeaille solide, —observa-t-il,— mais bah ! il y en aura bien pour une quinzaine, et on ne sait pas ce qui peut arriver en quinze jours. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 338 de l’éd. de 1921)
    • Il m’apprend […] qu’une goélette de deux cents tonneaux a mis quinze jours pour venir des côtes américaines et a subi de fortes avaries. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]