semaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin septimana, dérivé de septimus (« septième »), de septem (« sept »). La forme ancienne « sepmaine » est attestée (au moins) aux XVIe et XVIIe siècles[1]. (Comparer au catalan ou occitan setmana.)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
semaine semaines
\sə.mɛn\
ou \smɛn\

semaine \sə.mɛn\ ou \smɛn\ féminin

  1. Séquence constituée des sept jours : lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche. Chaque date a un seul jour de la semaine dans cet ordre, mais le commencement de la semaine dépend de la tradition locale.
    • Selon la Bible, la semaine commence le dimanche et se termine le jour du sabbat.
    • Une année comporte cinquante-deux semaines et un jour.
  2. (Par extension) Une tranche de sept jours à partir de la date courante (semaine flottante).
    • Mais, quant à toi, Malvoisin, tu mourras, ainsi que ton frère Philippe, avant que le monde ait vieilli d’une semaine. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • C’est le 6 avril 1917, le jour du Vendredi-Saint, une semaine avant l’offensive du Chemin des Dames, que le maréchal des logis Clérisse s’envola sur un Sopwith-Clerget […] — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p. 124)
    • Le cycle de l’insecte est de trois semaines. La lutte peut se faire par voie chimique (oxydéméton-méthyl, malation, parathion) mais elle est coûteuse. — (P. Silvestre & M. Arraudeau, Le Manioc, 1983)
  3. Période de cinq jours travaillés (du lundi au vendredi) au sein des sept jours de la semaine, par opposition à la fin de semaine (ou week-end).
    • Il faut que j’y aille en semaine.
  4. Temps légal de travail pendant une semaine.
    • Un dimanche après-midi, alors que j’étais de semaine, occupé au bureau des brigades à copier des signalements, un télégramme arriva de Lothiers, grosse agglomération située sur la route nationale, à mi-chemin entre Châteauroux et Argenton. — (Ignace-Émile Forestier, Gendarmes à la Belle Époque, Éditions France-Empire, 1983, p. 65)
    • Le débat sur la semaine de 35 heures n’est pas clos en France. Plusieurs aspects importants de cette législation viennent d’être allégés […] — (Martine Durand, John Martin, Anne Saint-Martin, La Semaine de 35 heures — Portrait d’une exception française, L’Observateur de l’OCDE, N°244, novembre 2004)
  5. Salaire obtenu au bout d’une semaine de travail.
  6. Durée d’une campagne publicitaire.
    • La semaine du goût.
  7. (Littéraire) (Rare) Ensemble de sept objets de même nature.
    • Il s’était fait faire une semaine de pipes d’écumes, d’une délicatesse et d’une minceur charmantes, baptisées de noms délicieux, qu’il faisait défiler l’une après l’autre. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1878, page 1241)

Antonymes[modifier le wikicode]

Période de cinq jours travaillés (du lundi au vendredi) au sein des sept jours de la semaine (3) 

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France  : écouter « semaine [sə.mɛn] »
  • (Région à préciser) : écouter « semaine [sə.mɛn] »
  • (Région à préciser) : écouter « semaine [sə.mɛn] »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin septimana.

Nom commun [modifier le wikicode]

semaine \Prononciation ?\ féminin

  1. Semaine.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]